Gestionnaire de privilèges

Foire aux questions

Trouvez des réponses à certaines questions fréquemment posées ici

  • Quels sont les systèmes totaux pris en charge ? 

    Privilege Manager prend en charge les serveurs et postes de travail Windows, les ordinateurs de groupe de travail, les ordinateurs joints à un domaine, les ordinateurs joints hybrides et les ordinateurs joints à Azure AD.

  • Privilege Manager conserve-t-il un journal sur l'utilisation des droits d'administrateur ? 

    Pour des raisons de protection des données, ces informations ne sont pas enregistrées. La logique de fonctionnement de Privilege Manager est basée sur l'idée que lorsqu'un utilisateur sait que son utilisation des droits d'administrateur est contrôlée, d'une manière ou d'une autre, le seuil d'abus est suffisamment élevé. Cependant, l'administrateur peut consulter le journal pour savoir quand les droits d'administrateur ont été activés pour une utilisation.

  • Pouvez-vous configurer un droit d'administrateur temporaire pour un ID de domaine ?

    Oui

  • Pouvez-vous limiter les droits d'accès temporaires au propre appareil de l'utilisateur ?

    Oui

  • Privilege Manager fonctionne-t-il sans connexion Internet ?

    Vous pouvez utiliser une clé d'activation hors ligne, sans connexion au réseau interne de l'organisation. Cependant, un utilisateur ne peut pas créer de clé d'activation hors ligne et doit la demander au service d'assistance s'il en a besoin lorsqu'il est hors ligne. Pour exécuter de nouvelles règles pour les appareils, les appareils doivent être connectés au réseau interne de l'organisation. Vous pouvez également configurer Privilege Manager pour qu'il fonctionne uniquement avec une connexion Internet.

  • Pouvez-vous utiliser Privilege Manager pour gérer les appareils liés à Azure AD ?

    Oui, vous le pouvez, mais ce faisant, vous ne pouvez les gérer qu'en fonction de l'appareil et non en groupes.

  • Qu'est-ce que Privilege Manager exige des postes de travail des utilisateurs ? 

    Versions prises en charge par Microsoft du système d'exploitation Windows + NET Framework 4.x. 

  • De quel type d'infrastructure Privilege Manager a-t-il besoin ?

    Privilege Manager fonctionne dans l'environnement Microsoft sur les appareils Windows. Pour les appareils dans leur propre Active Directory, vous pouvez utiliser les structures de l'AD pour aligner vos règles Privilege Manager. Pour les autres appareils, nous pouvons créer des règles personnalisées spécifiques à l'appareil. En termes de plate-forme, Privilege Manager nécessite un serveur Microsoft et un logiciel SQL Server Microsoft - et la version gratuite Express est suffisante.

  • Dois-je avoir ConfigMgr pour m'abonner ou utiliser Privilege Manager ?

    Non, ConfigMgr n'est pas nécessaire.

  • Pouvons-nous obtenir un essai de Privilege Manager ?

    Pour le moment, nous ne proposons pas d'essai, mais vous pouvez nous contacter ici pour une démo.

  • Vous avez d'autres questions ?

    Avoir une question?

    Renseignez-vous sur les prix

    Voir la documentation

    Obtenez un devis.

    Intéressé par le gestionnaire de privilèges ? Contactez-nous dès aujourd'hui pour obtenir un devis personnalisé pour votre organisation.

    Assistance

    • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

    Contact

    • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

    En soumettant ce formulaire, vous comprenez que Recast Software peut traiter vos données comme décrit dans le Recast Software Politique de confidentialité.

    fr_FRFrench